PHOTOSPHERES

22 avril 2010

Anniversaire

Tu aurais eu 45 ans aujourd'hui.
Ces quelques paroles de chanson tournent dans ma tête :
" J'aurais aimé tenir ta main un peu plus longtemps ... "

Posté par White Spirit à 22:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 octobre 2009

Actualité

SCANDALEUX !

cochon700

Sur ce cliché pris en pleine rue, on peut apercevoir deux zoophiles en train de pratiquer une fellation sur des cochons, ceci dans l'indifférence générale.
Malgré les cris stridents des malheureuses bêtes, les deux dangereux psychopathes ont pu disparaître dans la foule sans être inquiétés.
Encore un drame dû au laxisme des pouvoirs publics.

Posté par White Spirit à 21:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 juin 2009

De l'art ou du cochon

Glaneuses


Les glandeuses par Jean-François Millet et White Spirtit

Posté par White Spirit à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2007

Pince à épiler contre ciseaux à censurer (ou Lettre Ouverte à Honey)

Honey chérie,
Ton passionnant article sur l'opportunité de s'épiler le pubis à l'occasion de la Saint Valentin ayant soulevé une vive polémique, je ne pouvais faire moins que d'y apporter ma modeste contribution. C'est donc tout naturellement que je me suis interrogé sur le sort réservé aux poils de cul, sort auxquel nul intervenant ne semblait avoir réfléchi.
Ayant jugé mon commentaire vulgaire, tu lui as donc infligé un coup de ciseaux virtuel. Rien à dire là-dessus : ton blog n'appartient qu'à toi.
Sans vouloir couper les poils (de cul) en quatre, il me semblait néammoins utile de m'expliquer : quelle est la frontière entre vulgarité et humour décalé ? Le très regretté Pierre Desproges, qui fut un de mes maîtres à penser, aurait su l'expliquer mieux que moi. Je me contente de le ressentir. Si "cul" est vulgaire, alors mon blog est vulgaire : cf mes rubriques "De l'Art ou du Cochon".
Bon. Je saurai maintenant qu'on ne doit pas écrire "cul" sur ton blog. Pour la dénomination scientifique, on a droit ?
Sans rancune, j'espère. J'aurai toujours autant de plaisir à te lire.
Bises,
W.S.

Posté par White Spirit à 23:27 - Commentaires [6] - Permalien [#]

11 janvier 2007

Pub

Voilà ... je viens de m'inscrire là et c'est formidable. Mais ce serait encore mieux avec un peu plus de monde. Alors, si vous aimez le jazz et si le coeur (choeur) vous en dit, n'hésitez pas à venir essayer !Jazz

Posté par White Spirit à 00:03 - Commentaires [5] - Permalien [#]


10 janvier 2007

Merci ...

... du fond du coeur à tous ceux qui ont ici pris part à ma peine et dont les mots m'ont été d'un immense réconfort: Tippie, Anita, Largentula, Pierre, Bregman, Ennorab, Veronique, Monsieur Julien, Melle Beulemans, Flivo, Max, Daniel, Thygo, Laparhasard, ainsi que tous mes amis de Frivoli.

Posté par White Spirit à 23:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2007

Elle est partie au matin du 31 décembre. Elle est partie sans bruit, calme, soulagée. Elle était magnifique. Aussi belle qu'avant ses insupportables chimiothérapies qu'elle a endurées en vain trois années durant. On aurait pu croire qu'elle souriait; ultime bras d'honneur à cette salope de maladie, comme pour lui dire: "tu m'as tuée, mais tu ne m'as pas enlevé ma dignité".

Pendant que chacun faisait sa liste au Père Noël, le seul cadeau que je demandais était que ma femme vive. Elle n'avait que 41 ans. J'étais tout prêt à croire que quelqu'un, là haut ou ailleurs, entendrait mes prières. Bien sûr, c'était stupide. J'aurais dû savoir depuis longtemps que le Père Noël n'existait pas. Pas plus que Dieu.

Posté par White Spirit à 00:12 - Commentaires [12] - Permalien [#]

28 décembre 2006

La femme avec qui j'ai partagé 20 ans de ma vie est en train de s'éteindre doucement des suites d'une "longue maladie" comme on dit pudiquement quand on a peur de prononçer le mot "cancer".

Le plus insupportable n'est pas mon propre chagrin, mais le désespoir que je vois dans les yeux de mes enfants lorsqu'ils enlacent leur maman sur son lit d'hôpital.

Ce soir, en rentrant de Purpan, je me suis arrêté devant la petite église de la rue des Arènes Romaines et j'ai frappé à la porte. Le prêtre, un peu surpris, m'a néammoins permis d'entrer sans poser de questions. Là, moi qui suis un mécréant, j'ai prié comme je n'ai jamais prié et j'ai pleuré comme je n'ai jamais pleuré.

J'ai peur. J'espère que j'aurai la force d'emmener mes trois enfants vers l'âge adulte.

Posté par White Spirit à 23:43 - Commentaires [22] - Permalien [#]

18 décembre 2006

Tranche de vie

Bon, l'idée n'est pas de moi. C'est inspiré d'un truc beaucoup moins "soft"  qui circule sur le Net.  J'ai trouvé le principe  marrant. A qui le tour ?

Journ_e

Posté par White Spirit à 23:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 novembre 2006

Sarkosisme

Eructé il y a 10 minutes sur un plateau de télévision par le candidat-ministre-chef de parti Sarkozy :
" La vie chère, elle est d'autant plus chère qu'on n'a pas de pouvoir d'achat "
Oh, Sarko, moins tu pédales plus vite, plus tu avances moins vite !

Posté par White Spirit à 22:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]